1/5

Symphonie pour un 22 avril

Documentaires du Jour de la Terre 2012

Nous sommes le 22 avril 2012, date de la 42e édition du Jour de la terre, un évènement planétaire qui à Montréal va engendrer la plus grande manifestation pour l'environnement jamais observée de toute l'histoire du Québec.

Trois jours avant, le metteur en scène Dominic Champagne, artiste de la paix 2011, a fait une déclaration publique pour la défense du bien commun et invité tous ceux qui ont "à cœur la terre riche, généreuse et fragile que nous habitons", à se rassembler.

En effet, dès la fin de matinée du 22 avril, les rues de Montréal se mettent à charrier de tous horizons des flots de gens armés de pancartes et banderoles.
Les slogans dénoncent le plan Nord, le gaz de schiste, les sables bitumineux, le retrait canadien du protocole de Kyoto, réclament des comptes, pensent écolo, à l'avenir, au bien commun...

Dans des locaux surplombants la place des festivals, noircie de monde, Dominic Champagne donne les dernières instructions sur le déroulement de l'évènement aux "invités" présents, dont, entre autres, Gilles Vigneault, Céline Bonnier, Fred Pellerin, Roy Dupuis, Marina Orsini etc., mais aussi des représentants syndicaux, ceux des associations écologiques...

À 14 heures, quand les cloches retentiront, le cortège, femmes inuues en tête, suivi d'un parterre de personnalités, se dirigera à l'endroit même où Frédéric Back, l'homme qui plantait des arbres, vient de déposer le gland d'un chêne. Puis, comme imaginé par Dominic Champagne, la foule dessinera une main géante qui deviendra un arbre... tout un symbole.

Le film documentaire 22 Avril, est un regard privilégié sur cette manifestation hors du commun et décortique la façon dont cet évènement de grande ampleur a été rendu possible. Nous découvrons la manifestation côté coulisses, un making-off inédit mis en images par l'équipe du cinéaste Jason Rodi qui a décidé de saisir l'ensemble de l'évènement, avec une quarantaine de caméras. Quinze d'entre elles suivent de près des personnes ou groupes de personnes, tels que Dominic lui même mais aussi Julie Castonguay, Bob Lemay, Gilles Duceppe, Samian, des femmes innues, entre autres... dont nous recueillons les témoignages.

Grâce à cette captation filmique originale, qui nous permet de survoler la foule comme de pénétrer en elle, et les entrevues de ces participants-acteurs, le film se dévoile en un croisement de points de vue, intimes et collectifs, et nous fait plonger au cœur des préoccupations de tout un peuple, dans le cœur battant de ce fameux printemps des érables.

Le fermier Bob Lemay nous fait revivre sa propre expérience et nous explique pourquoi il a décidé de se rendre (pour la deuxième fois de sa vie) à Montréal, ce 22 avril. Au coeur de la foule bigarrée nous le découvrons en train de signer une gigantesque pétition contre l'exploitation du gaz de Schiste dont il nous rappelle les dangers.

 

Gilles Duceppe décrit à son tour ce que fut pour lui cette journée particulière, durant laquelle il est accosté par tous ceux qui souhaitent son retour sur la scène politique. Signant un protocole de Kyoto symbolique, il croise Pauline Marois qui salue omas Muclair qui croise Françoise David et aborde alors les enjeux politiques de cette manifestation.

 

Julie Castonguay, témoin clé de l'organisation, nous explique son propre rôle sur le terrain. Elle dévoile comment l'idée de la main "humaine" est née, alors que nous découvrons Dominic Champagne en pleine répétition avec les 800 bénévoles qui sur place devront guider la foule pour créer cette figure gigantesque.

 

Acteur majeur de cette mobilisation québécoise sans précédent, le témoignage de Dominic dévoile les stratégies mises en place pour y parvenir, évoque le contexte dans lequel la contestation est née et revient sur les principales revendications de la manifestation. L'engagement citoyen et son impact sur la sphère politique font aussi partie de ses propos.

Le Jour "J", émerveillé par cette marée humaine convergeant vers le point final du rassemblement, il observe le patchwork de ces milliers d'humains se tisser, la main s'esquisser puis l'arbre géant prendre forme... "250000! Nous sommes 250000 à marcher dans la même direction", s'exclame une voix puissante à l'adresse de la foule, un chiffre ahurissant, résultat de l'incroyable volonté humaine.

Ainsi, Le film documentaire 22 Avril permet de comprendre la portée de ce jour historique en revisitant les enjeux environnementaux, politiques et sociaux.
Son but ultime est de raviver notre responsabilité et notre volonté de protéger le bien commun, que le public vive ou revive ce Jour de la terre pas comme les autres.

 

Les 250000 personnes qui furent les acteurs du 22 avril 2012 repartirent avec un air de rap du chanteur Samian dans la tête, chargés d'émotion et de rêves, le documentaire 22 Avril en est la mémoire mais aussi l'occasion de relancer le débat.
Le 22 avril 2013 arrive à grands pas et le Jour de la terre sera une fois encore d'actualité.

Plus de 200 volontaires ont participé en son, en image, en partageant leur journée, leurs contacts, leurs équipements, leurs musique, leur temps, leur créativité, et leur bonne volonté. I had the immense pleasure and privilege of working with some of the greatest talents I've ever been in contact with, many of whom didn't have any particular political stance, and might not have usually been activists. I was one of those, given the great responsibility of capturing a message I had not been close to until then. I felt this gave me some perspective on the issues, the slogans, the fellowship that developed in Montreal that great summer of 2012. I would be lying if I told you I didn't get caught by the wave that took us over then. Something awoke in me that day, perhaps the idea that caring is easier when we are together, when we are many.

It was a summer of possibilities, and while only eight years have passed, history has already repeated itself many times over. How does 22 avril 2012, and the rest of that summer resonate now? What do we see, objectively, if not pure brotherly love?

 

Ce fut un grand rassemblement rempli de grandes rencontres, et de grandes idées. Au nom de tous ceux qui étaient présents, merci à toute l'équipe d'avoir aidé à immortaliser ce moment, quel qu'en soit son rayonnement.

Address
Contact
Follow
129 avenue Van Horne,
Montréal, QC, H2T 2J2
CANADA
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc