vidéoclip de NOMAD par Jason Rodi

Amélie Veille a commencé sa carrière à l’aube de sa vingtaine, dans le circuit des concours où elle a fait sa marque. Prix Création à Cégeps en Spectacle (2000), premier prix au Tremplin de Dégelis (2001), à L’International de l’Art Vocal de Trois-Rivières (2001) et au Festival de Saint-Ambroise (2002), finaliste à Ma première Place des Arts (2002), elle a ainsi appris les bases de son métier et consolidé son désir de vivre de sa musique.


Ici elle nous offre un nouvel extrait surprenant, plus introspectif.   Passionnée de chanson française, Amélie Veille lance ici un clin d'oeil à Joe Dassin et à Michel Fugain, dans une ambiance sonore empreinte de couleurs reggae et musique du monde. Cette pièce est un voyage musical qui se veut une réflexion sur les occasion manquées de nos brèves existences.


Écrite et composée par Amélie Veille, réalisée par Stef Rancourt au studio Alibabear avec la collaboration de Philippe Morissette à la basse et de Maxime Landry aux harmonies vocales, cette chanson au rythme hypnotique est contruite par figures répétitives, à l'image d'un mandala.  La flûte africaine et les pizzicatos des violons nous transportent à travers les violons et les grands espaces.

Le vidéoclip de Trois petits tours est par Jason Rodi de NOMADlife.tv, tourné au mythique cercle de pierres de la ville de Stanstead, dans les Cantons de l'Est, chevauchant la douane Américaine.